Dans le cadre de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe, la Maison de l’Europe de Paris a imaginé le projet #SpeakUpfortheFutureofEurope soutenu par le Parlement européen en France et mis en oeuvre en partenariat avec le Parlement européen des jeunes. S’adressant aux lycéen·ne·s d’Ile-de-France, le projet a pour but de permettre aux jeunes de faire entendre leur voix pour le futur de l’Europe.

Le projet #SpeakUp s’est finalisé en parallèle à la Conférence sur l’avenir de l’Europe qui s’est achevée le 9 mai. Pour sa clôture, la Maison de l’Europe de Paris a organisé une rencontre finale du 9 au 10 mai entre des lycéens français et des délégations européennes venant du Portugal, de la République Tchèque, de la Slovénie et Allemagne accompagnés d’un professeur de leur établissement respectif.

Pour confronter des idées sur des enjeux européens et formuler des propositions venant de plusieurs points de vue, la Maison de l’Europe de Paris a invité ces jeunes Européens. Au cours de cette rencontre transnationale à Paris, les étudiants ont pu, en plus d’être sensibilisés au fonctionnement de l’Union européenne ou encore au réchauffement climatique, partager et apprendre les uns des autres. Plus globalement, les délégations internationales se sont aperçues avec surprise que la plupart de leurs intérêts portent sur les mêmes questions. Malgré quelques divergences portant sur l’enseignement de l’histoire nationale par exemple, les participants européens ont toujours cherché le consensus.

Ces deux jours d’échanges auront amenés les délégations à participer à divers ateliers d’expression, que cela soit à la Maison de l’Europe de Paris, au sein de l’Académie du Climat ou encore sur un lieu d’Histoire, la Maison de Jean Monnet. 

Il est possible de tirer plusieurs conclusions pour la phase finale du projet #SpeakUp. Premièrement, chaque délégation s’est bien intégrée au groupe et les élèves se sont mélangés pour participer aux différentes activités. Cette ouverture d’esprit entre les participants facilita des moments de partage et la création d’amitiés. Deuxièmement, sur le long terme, les effets du projet #SpeakUp sont visibles : les élèves se sont échangés leurs contacts et espèrent se rendre visite. Enfin, l’objectif principal du projet est accompli : la création de propositions a été fructueuse. Chaque délégation a pu participer à la mise en commun de suggestions pour améliorer l’Union européenne. L’étape du débat a été la plus profitable pour la construction de propositions : un consensus émergea progressivement par l’établissement de ce moment d’échange. Notre plus grande fierté réside dans la formation d’un sentiment européen pour les élèves européens.