D’après un communiqué de presse de la Commission européenne le 3 novembre 2022.

 

Reconstruction de L’Ukraine : Après les épisodes de bombardement russe sur les infrastructures énergétiques ukrainiennes, la commissaire à l’énergie s’est rendue à Kiev pour discuter du soutien européen au système énergétique du pays. La Commission européenne a encouragé la mise en place du Fonds de soutien à l’Ukraine dans le domaine de l’énergie. Ainsi, 25,5 millions d’euros ont été mis à disposition pour couvrir les besoins énergétiques du pays en guerre.

Le 1er novembre 2022 la commissaire à l’énergie Kadri Simson s’est rendue en Ukraine pour discuter, avec le président Volodymyr Zelensky, le ministre de L’Énergie Herman Halouchtchenko et les partenaires internationaux, du soutien concret immédiat à apporter au secteur de l’énergie du pays frappé de plein fouet. Le ciblage persistant et délibéré de l’infrastructure énergétique ukrainienne par la Russie au cours des dernières semaines et des derniers mois a touché plus de 30 % du système énergétique du pays. En collaboration avec les États membres et des entreprises privées, l’UE a fourni à l’Ukraine des équipements énergétiques d’urgence d’une valeur de plusieurs millions d’euros, mais le niveau de l’aide doit être renforcé à la lumière de la multiplication des attaques de la Russie. Outre les équipements nécessaires, 25,5 millions d’euros ont été mis à disposition pour couvrir les besoins les plus urgents par l’intermédiaire du Fonds de soutien à l’Ukraine dans le domaine de l’énergie que la Commission a mis en place avec la Communauté de l’énergie. Une campagne spécifique visant à mobiliser davantage le soutien du secteur privé sera lancée dans les prochains jours conjointement par la Commission, le ministère ukrainien de l’énergie et la Communauté de l’énergie. Cette visite intervient juste avant la saison hivernale et moins d’une semaine après que la Commission européenne et la présidence du G7 ont appelé de leurs vœux un «plan Marshall pour l’Ukraine» international, qui préparerait le terrain pour une reconstruction immédiate et durable du pays. À Kiev, la commissaire Simson a rencontré le président Zelensky pour discuter de l’évolution récente de la situation et examiner la manière dont l’UE peut prendre la tête de l’effort international en vue de réparer et de reconstruire les infrastructures énergétiques ukrainiennes. Elle a également participé à la première réunion du Conseil consultatif international de l’énergie pour l’Ukraine (IEAC4U), un nouveau forum annoncé par le ministre Halouchtchenko lors de la réunion des ministres de l’énergie de l’UE à Prague à la mi-octobre. L’IEAC4U contribuera à coordonner les efforts de tous les pays participants et fournira une assistance technique pour répondre aux besoins de l’Ukraine avec d’éventuels dons. Cette visite a également été l’occasion pour la commissaire de coprésider le dialogue de haut niveau UE-Ukraine sur l’énergie avec le ministre de l’énergie, à l’occasion duquel les besoins immédiats du système énergétique ukrainien et la situation en matière de sécurité de l’approvisionnement, ainsi que la reconstruction et la décarbonation du système énergétique de l’Ukraine ont été abordés. Lors de cette réunion, la commissaire a annoncé que 13 millions d’euros ont été alloués à la remise en état des laboratoires endommagés par les occupants russes sur le site nucléaire de Tchernobyl et que l’UE a l’intention de faire parvenir, par l’intermédiaire de l’Agence internationale de l’énergie atomique, 3,5 millions d’euros supplémentaires pour soutenir l’Ukraine dans ce secteur. La commissaire a également rencontré les membres du Parlement ukrainien, la Verkhovna Rada, et s’est entretenue avec des responsables d’Ukrenergo et d’autres entreprises ukrainiennes du secteur de l’énergie. Contexte Depuis le début de la guerre injustifiée menée par la Russie, l’UE soutient le secteur de l’énergie ukrainien par différents canaux et moyens. Grâce au REGRT-E, elle a permis d’effectuer la synchronisation d’urgence des réseaux électriques ukrainiens et moldaves avec le réseau continental européen pour assurer la stabilité du réseau électrique. Afin de répondre aux besoins les plus immédiats en matière de réparation, la Commission a encouragé la mise en place du Fonds de soutien à l’Ukraine dans le domaine de l’énergie avec le secrétariat de la Communauté de l’énergie. Dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’UE, la Commission a facilité de nombreux transports d’équipements énergétiques essentiels, tels que des générateurs ou des transformateurs et des câbles, par l’intermédiaire de son centre de coordination de la réaction d’urgence. En outre, plus de 40 millions d’euros de contre-mesures et d’équipements pour contrer les menaces chimiques, biologiques, radiologiques ou nucléaires ont été fournis à partir des réserves de l’UE. La Commission a également soutenu, à hauteur de 7,7 millions d’euros, le centre technique et scientifique national pour la sûreté nucléaire et radiologique de l’Ukraine.

09/11/2022