D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 11 juin 2021

La Commission a lancé l’initiative[EN]«partenariats destinés à attirer les talents», une initiative clé dans le cadre du nouveau pacte sur la migration et l’asile qui contribuera à remédier aux pénuries de compétences dans l’Union européenne et à renforcer les partenariats mutuellement bénéfiques en matière de migration avec des pays tiers. Afin de faire coïncider les compétences des travailleurs originaires de pays tiers avec les besoins du marché du travail au sein de l’UE, les partenariats destinés à attirer les talents devraient devenir un élément essentiel des relations de l’UE avec les pays partenaires pour gérer ensemble les migrations. 

Lors d’une conférence organisée par la Commission, des représentants des États membres, du Parlement européen, des partenaires sociaux et économiques et d’autres parties prenantes de l’UE débattront aujourd’hui de la conception et de l’utilisation des partenariats destinés à attirer les talents.

Une nouvelle approche des partenariats en matière de migration

La mobilité et les possibilités de migration légale jouent un rôle fondamental dans l’approche de l’UE en matière de gestion des migrations avec les pays partenaires. Les partenariats destinés à attirer les talents fourniront une politique et un cadre de financement au niveau de l’UE permettant de nouer un dialogue stratégique avec les pays partenaires et de faire mieux faire coïncider les besoins de main-d’œuvre, d’une part, et de compétences, d’autre part. Ces partenariats seront ouverts aux étudiants, aux diplômés et aux travailleurs qualifiés. Les partenariats destinés à attirer les talents offriront également des possibilités en matière d’enseignement et de formation professionnels, d’aide à l’intégration pour les migrants de retour au pays, d’amélioration de la manière dont l’UE travaille avec la diaspora, ainsi que d’expertise et d’analyse des besoins en matière d’emploi.

La mise en place de voies d’entrée sûres et légales est une priorité pour la Commission et, parallèlement aux efforts déployés pour s’attaquer aux causes profondes de la migration irrégulière, par exemple en luttant contre le trafic de migrants, en soutenant les populations réfugiées et en finançant des infrastructures de gestion des migrations, les partenariats destinés à attirer les talents offriront des possibilités de vivre et de travailler légalement dans l’UE. Dans le même temps, ces partenariats contribueront à réduire la pression exercée sur le marché du travail de l’UE résultant de la diminution de la population active et des pénuries de compétences auxquelles il n’est pas possible de remédier pleinement en activant et en augmentant la main-d’œuvre nationale.

Prochaines étapes

À la suite de cet événement, la Commission présentera, en coopération avec les États membres intéressés et d’autres parties prenantes, plusieurs partenariats destinés à attirer les talents, qui seront taillés sur mesure et concerneront des pays et régions clés spécifiques.

Margaritis Schinas, vice-président chargé de la promotion de notre mode de vie européen, a déclaré ce qui suit:

«Une migration légale bien gérée peut apporter des avantages considérables à notre société et à notre économie, d’autant plus que nous sortons de la pandémie de COVID-19. Il est fondamental de renforcer les compétences des travailleurs actuellement présents sur le marché du travail, mais la migration de main-d’œuvre peut également jouer un rôle important pour réduire la pénurie de compétences et donner un nouvel élan au potentiel d’innovation de l’UE. Les partenariats destinés à attirer les talents sont bénéfiques sur trois plans, car ils présentent des avantages pour toutes les parties concernées, à savoir les États membres, les pays partenaires et les migrants eux-mêmes.»

Ylva Johansson, commissaire aux affaires intérieures, a quant à elle déclaré:

«Remplacer la migration irrégulière par des voies d’entrée légales devrait être notre objectif stratégique. Nous avons besoin d’une migration légale: la population européenne en âge de travailler diminue, et de nombreux secteurs clés sont confrontés à des pénuries de compétences, comme les secteurs des soins de santé et de l’agriculture. Les partenariats destinés à attirer les talents contribueront à faire correspondre les compétences des candidats souhaitant venir travailler en Europe avec les besoins du marché du travail. Les partenariats destinés à attirer les talents donneront également à l’Europe un excellent outil pour collaborer avec nos pays partenaires sur tous les aspects de la migration, ce qui manquait jusqu’à présent.»

Ressources 

Agir ensemble pour approfondir les partenariats internationaux | Commission européenne (europa.eu)

Site web de l’initiative «partenariats destinés à attirer les talents» (en anglais):

Blog de la commissaire Johansson (en anglais): #TimeToDeliverMigrationEU No.4 More legal pathways to the EU (#Passonsàl’actionMigrationUE n° 4 – Davantage de voies d’entrée légales dans l’UE)

 

14/06/2021