D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 07/07/2020

Que fait l’UE pour promouvoir l’égalité femmes-hommes ? Voici un exemple concret !

Ensemble avec l’initiative «Women4Cyber» de l’Organisation européenne pour la cybersécurité (ECSO) [en anglais], la Commission lance aujourd’hui le premier registre [en anglais] en ligne de femmes européennes actives dans le domaine de la cybersécurité, qui mettra les groupes d’experts, les entreprises et les décideurs politiques en relation avec les talents sur le terrain.

Le registre est une base de données ouverte et conviviale de femmes disposant d’une expertise en matière de cybersécurité, qui vise à répondre à la demande croissante de professionnels de la cybersécurité en Europe et à la pénurie de talents qui en découle. Son lancement s’inscrit dans le cadre de la stratégie européenne en matière de compétences en faveur de la compétitivité durable, de l’équité sociale et de la résilience que la Commission a présentée le 1er juillet 2020.

 

Mme Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l’ère du numérique, a déclaré ce qui suit à ce propos: «La cybersécurité est l’affaire de tous. Les femmes apportent leur expérience, leur point de vue et leurs valeurs dans le développement de solutions numériques. Il est à la fois important d’enrichir le débat et de renforcer la sécurité du cyberespace.»

 

Margaritis Schinas, vice-président chargé de la promotion de notre mode de vie européen, a quant à lui déclaré: «Le domaine de la cybersécurité souffre d’une grave pénurie de compétences. Cette pénurie de talents est encore aggravée par le manque de femmes dans ce secteur. La stratégie en matière de compétences adoptée par la Commission la semaine dernière vise à combler ces lacunes. Une plus grande diversité contribuera certainement à rendre le domaine de la cybersécurité plus innovant et plus robuste. Le registre lancé aujourd’hui sera un outil utile pour promouvoir les professionnelles de la cybersécurité et créer un écosystème plus diversifié et plus inclusif en la matière.»

 

Le registre, qui recense divers profils et domaines d’expertise, est accessible à tout le monde et sera mis à jour régulièrement.

 

31/07/2020