D’après une communication de la Représentation de la Commission européenne en France.

S’engager au service de la société dans un autre État membre de l’Union européenne pour en découvrir la culture, les coutumes, les histoires. C’est l’esprit du Service Civique Européen, un mouvement créé par des jeunes venus de toute l’Europe, dont l’objectif est de généraliser l’accès à la mobilité européenne et le service civique pour tous, en développant une coopération interétatique plus forte entre les institutions publiques dotés de services civiques nationaux, l’échange de bonnes pratiques et la dissémination de ce type de mécanismes dans toute l’Union.

À la suite de la pandémie de COVID-19, l’Union européenne a désigné 2022 « Année européenne de la jeunesse ». Avec cette initiative, l’Europe s’efforce d’offrir aux jeunes des perspectives d’avenir meilleures et plus nombreuses. Avec cette même perspective, le 9 décembre dernier, le Président de la République française Emmanuel Macron, avançait l’idée d’instaurer un service civique européen « de six mois ouvert à tous les jeunes de moins de 25 ans pour un échange universitaire ou d’apprentissage, un stage ou une action associative », désignant ainsi le projet comme l’une des priorités de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne.

C’est pourquoi la Représentation en France de la Commission européenne, en collaboration avec le Collectif pour un Service Civique Européen (CSCE) a souhaité initier un dialogue entre toutes les parties prenantes (acteurs institutionnels français et européens, jeunes, secteur associatif) afin de débattre ensemble de la mise en place d’un tel dispositif. Le renforcement du lien entre la mobilité européenne sous toutes ses formes et les activités axées sur la citoyenneté et la participation à la société constitueraient un élément précieux pour aider davantage les jeunes à se construire une identité européenne.

L’évènement intitulé « Parlons d’Europe, de la Citoyenneté européenne et du Service Civique Européen ! » abordera de manière plus générale les thèmes de la mobilité de la jeunesse européenne et son engagement.

À l’occasion de cette rencontre, le collectif présentera son projet pilote : une expérience européenne de service civique alliée à celle de la coopération interculturelle, ouverte à tous les jeunes, issus de cultures et de milieux différents.

Ce débat se tiendra le mercredi 26 janvier 2022 à Saint-Ouen. Vous pourrez suivre en direct sur web la restitution des propositions des participants à partir de 19H30 (les informations détaillées seront bientôt disponibles).

Toutes les idées et propositions formulées pendant ces échanges seront remontées au titre de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe (CoFE). Elles feront l’objet d’une restitution qui sera téléchargée sur la plateforme de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe, et pourront être étudiées lors des panels de citoyen. L’occasion pour les jeunes de construire ensemble l’Europe dont ils rêvent.

26/01/2022