Retrouvez sur le site d’information Atlantico, l’article de Myriam Maestroni sur les énergies et les réseaux en Europe et aux Etats-Unis : “Changer les câbles de nos réseaux électriques pourrait drastiquement réduire notre consommation d’électricité” à la rédaction duquel à participé notre président, Michel Derdevet.

Les Etats-Unis pourraient réduire de moitié les émissions carbone de leur réseau électrique au cours de la prochaine décennie grâce à des investissements dans les énergies renouvelables et le transport, selon une équipe de recherche soutenue par Bill Gates.

Atlantico : Selon une recherche soutenue par Bill Gates, les États-Unis pourraient réduire de moitié leurs émissions carbone du réseau électrique en travaillant sur leur renouvellement et en le couplant à des énergies renouvelables. L’amélioration du transport électrique est-il l’une des clefs dans la réduction de notre empreinte carbone ? Quelles sont les problématiques importantes que ce renouvellement soulèvent ? 

 Myriam Maestroni : Il est, tout d’abord, intéressant de constater que cette étude a été réalisée par le BES (Breakthrough Energy Sciences), une émanation du Breakthrough Energy, créé en 2015, par Bill Gates, en coalition avec des investisseurs privés, mobilisés autour de la question des conséquences de l’accélération du changement climatique, avec pour objectif, notamment, de soutenir toutes sortes d’innovations pouvant contribuer à un monde ZEN c’est-à-dire capable de réduire ses émissions de CO2 à Zéro Émission Nette… […]

Découvrez l’intégralité de l’article sur le site de l’Atlantico ici

08/03/2021