D’après deux communiqués de presse de la Commission européenne du 8 juin 2021

Bilan du budget de l’UE 2020

Le budget de l’UE a permis à l’UE d’apporter une réponse rapide et globale à la crise du coronavirus et ses conséquences, tout en soutenant ses priorités fondamentales. Des ressources financières ont ainsi dû être mobilisées avec rapidité et souplesse afin de répondre aux besoins les plus urgents, sans consentir le moindre compromis sur l’application des normes les plus élevées en matière de gestion financière. 

La Commission a présenté deux documents complémentaires concernant les rapports sur la performance du budget de l’UE : 

Malgré la taille relativement réduite du budget, l’UE a été capable d’obtenir des résultats majeurs et peut jouer un rôle déterminant en temps de crise. Le cadre de contrôle interne solide de la Commission a permis de garantir une protection optimale et efficace du budget de l’UE tout au long de l’année.

La Commission continuera à mettre fortement l’accent sur les résultats obtenus à l’avenir, en commençant par la mise en œuvre efficace du cadre financier pluriannuel actuel, que l’instrument de relance NextGenerationEU viendra compléter. Ensemble, ils représentent à eux deux le plus grand train de mesures de relance jamais financé par le budget de l’UE

Budget de l’UE 2022 : Relance et Pacte Vert

La Commission a proposé mardi 8 juin 2021 un budget annuel de 167,8 milliards € pour l’UE en 2022, auquel s’ajoute une enveloppe estimée à 143,5 milliards € sous forme de subventions dans le cadre de NextGenerationEU. Leur force de frappe combinée permettra de mobiliser des investissements considérables pour stimuler la relance économique, préserver la durabilité et créer des emplois. La priorité sera accordée aux dépenses dans le domaine de l’écologie et du numérique, afin de rendre l’Europe plus résiliente et mieux préparée pour l’avenir.

Le projet de budget pour 2022, renforcé par NextGenerationEU, oriente les fonds vers les secteurs où ils peuvent produire les effets les plus positifs, en fonction des besoins les plus importants à satisfaire en vue de la reprise des États membres de l’UE et de nos partenaires du monde entier.

Les financements contribueront à reconstruire et à moderniser l’Union en favorisant les transitions écologique et numérique, en créant des emplois et en renforçant le rôle de l’Europe dans le monde.

Le projet de budget de l’UE pour 2022 englobe les dépenses au titre de NextGenerationEU, qui devront être financées par la voie d’emprunts sur les marchés des capitaux, et les dépenses couvertes par les crédits inscrits sous les plafonds du budget à long terme, qui proviennent des ressources propres. 

Le budget est le reflet des priorités politiques de l’UE, qui importent pour garantir une reprise durable. À cette fin, la Commission propose d’allouer les montants suivants (en crédits d’engagement):

  • 118,4 milliards € sous forme de subventions de NextGenerationEU au titre de la facilité pour la reprise et la résilience (FRR) 
  • 53,0 milliards € pour la politique agricole commune et 972 millions € pour le Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l’aquaculture, en faveur des agriculteurs et des pêcheurs européens
  • 36,5 milliards € pour le développement régional et la cohésion
  • 14,8 milliards € pour soutenir nos partenaires et intérêts dans le monde
  • 13,1 milliards € en faveur de la recherche et l’innovation
  • 5,5 milliards € pour les investissements stratégiques européens
  • 4,7 milliards € pour le capital humain, la cohésion sociale et les valeurs, dont 3,4 milliards € pour Erasmus+ afin de créer des possibilités en matière d’éducation et de mobilité pour les citoyens, 401 millions € pour soutenir les artistes et les créateurs dans toute l’Europe, et 250 millions € pour promouvoir la justice, les droits et les valeurs
  • 2,1 milliards € pour les dépenses consacrées à l’espace, principalement pour le programme spatial européen, qui regroupera l’action de l’Union dans ce domaine stratégique
  • 1,9 milliard € en faveur de l’environnement et l’action pour le climat
  • 1,9 milliard € en faveur de la protection de nos frontières
  • 1,9 milliard € pour aider les pays candidats et candidats potentiels à satisfaire aux exigences du processus d’adhésion à l’Union
  • 1,3 milliard € pour les dépenses relatives à la migration
  • 1,2 milliard € pour faire face aux enjeux en matière de défense et de sécurité commune
  • 905 millions € pour garantir le fonctionnement du marché unique
  • 789 millions € pour le programme «L’UE pour la santé» afin de faire en sorte d’apporter une réponse sanitaire globale aux besoins des citoyens
  • 600 millions € pour la sécurité, en vue de lutter contre le terrorisme, la radicalisation, la criminalité organisée et la cybercriminalité

Le projet de budget pour 2022 s’inscrit dans le cadre du budget à long terme de l’Union adopté à la fin de 2020 et vise à transformer ses priorités en résultats annuels concrets. Dès lors, une part importante des fonds sera destinée à la lutte contre le changement climatique, conformément à l’objectif de consacrer 30 % des dépenses du budget à long terme et de l’instrument de relance NextGenerationEU à cette priorité politique.

M. Johannes Hahn, membre de la Commission chargé du budget, a déclaré:

«Aujourd’hui, nous proposons des niveaux sans précédent de soutien financier pour renforcer la relance en Europe après les crises économique et sanitaire. Nous aiderons les personnes, les entreprises et les régions les plus touchées par la pandémie. Nous investirons dans la résilience de l’Europe et dans sa modernisation par l’intermédiaire de la transition écologique et numérique. Nos principales priorités sont de remettre l’Europe sur les rails, d’accélérer la relance de celle-ci et de la préparer pour l’avenir !»

Ressources :

 

09/06/2021