D’après un communiqué de presse de la Commission européenne le 1er septembre 2021.

En cette période de rentrée scolaire, la Commission européenne dévoile les efforts de l’Union auprès des enseignants et des apprenants. C’est avec un budget presque doublé et un public élargi que commence le nouveau programme Erasmus + pour la période 2021-2027. 

Alors que des millions d’élèves et d’enseignants en Europe entament la nouvelle année scolaire, la Commission continue de les accompagner et de les soutenir. Si la pandémie a montré la capacité des écoles à innover, elle a également mis en évidence leurs difficultés à s’adapter et à garantir une éducation inclusive et de qualité pour tous les apprenants. L’UE soutient les échanges d’étudiants et d’enseignants dans toute l’Europe sous différentes formes, une collaboration visant à promouvoir la qualité et l’inclusion et à soutenir les transitions numérique et écologique.

La Commission a prévu de nombreuses actions en faveur des écoles, articulées autour de diverses thématiques à l’échelle européenne: promouvoir la coopération et la mobilité; investir dans l’éducation et les compétences; œuvrer pour la réussite et l’inclusion dans le domaine de l’éducation; fournir des conseils et des plateformes de coopération en ligne; soutenir la transition écologique grâce à l’éducation, pour n’en citer que quelques-unes. Ainsi, dès cette année, les élèves de l’enseignement général peuvent eux aussi bénéficier du programme Erasmus+ et partir à l’étranger, individuellement ou avec leur classe. Tous les apprenants ont donc désormais accès aux mêmes opportunités, que ce soit dans les écoles, dans l’enseignement et la formation professionnels ou dans l’enseignement supérieur.

Avec plus de 28 milliards d’euros pour la période 2021-2027, le nouveau programme Erasmus + a presque doublé son budget par rapport à la période précédente. Plus de 3,1 milliards d’euros sont consacrés à des projets de mobilité et de coopération dans l’enseignement scolaire général, et plus de 5,5 milliards d’euros contribueront au cofinancement de tels projets dans le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels. Des projets ont déjà été approuvés pour plus de 7000 écoles, et ce nombre devrait encore augmenter en septembre et en octobre. Outre l’augmentation du budget d’Erasmus+, environ 60 milliards d’euros seront consacrés à des investissements dans l’éducation et les compétences dans le cadre des plans nationaux de relance, ce qui correspond à plus de 10 % du budget total de la facilité pour la reprise et la résilience. D’autres actions sont attendues avant la fin de l’année, comme le lancement du premier prix européen de l’enseignement innovant. Le prix mettra en avant des pratiques d’enseignement et d’apprentissage innovantes développées dans le cadre de projets de coopération transnationaux Erasmus+.

01/09/2021