D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 1/03/2021 :

Les candidatures sont ouvertes aujourd’hui pour l’un des plus grands prix mondiaux du journalisme, le Prix Lorenzo Natali pour les médias.

Soutenu par la Commission européenne, il récompense des journalistes du monde entier pour leurs reportages courageux et leurs récits sur les personnes et la planète, qui mettent en lumière certains des plus grands défis de notre époque et des solutions inspirantes pour y faire face.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 19 avril 2021. Les lauréats remporteront 10 000 euros.

Pour marquer le lancement du dépôt des candidatures pour l’édition 2021, la commissaire chargée des partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, a déclaré à cet égard: «L’Union européenne défend la liberté d’expression, en Europe et dans le monde entier. Par l’intermédiaire du Prix Lorenzo Natali pour les médias, nous récompensons les journalistes qui ont osé, bien souvent au prix de grands risques personnels, rendre compte des faits et raconter des récits qui mettent en lumière des questions telles que les injustices, les inégalités et la dégradation de l’environnement. Des récits qui illustrent les manières inspirantes dont réagissent les personnes. Si vous êtes journaliste et que vous avez raconté un récit de ce type au cours de l’année écoulée, je vous encourage à poser votre candidature

> Mettre l’accent sur le développement durable

Depuis près de trente ans, le Prix Lorenzo Natali pour les médias récompense des reportages courageux et de haute qualité sur des questions cruciales telles que:

  • la lutte contre les inégalités et la pauvreté et la création d’emplois;
  • la promotion d’un développement durable respectueux des personnes et de la planète;
  • la protection de l’environnement, de la biodiversité et du climat;
  • la connexion des citoyens à l’internet et la facilitation du commerce en ligne;
  • l’accès d’un plus grand nombre de personnes à l’éducation, à la formation et aux soins de santé;
  • le renforcement de la paix, de la démocratie et des droits de l’homme.

>Qui peut présenter sa candidature?

Si vous êtes journaliste, vous pouvez soumettre une seule candidature dans l’une de ces trois catégories:

  • Grand prix: reportage publié par un média dont le siège est situé dans l’un des pays partenaires de l’Union européenne.
  • Prix Europe: reportage publié par un média dont le siège est situé dans l’Union européenne.
  • Prix du meilleur journaliste émergent: ouvert aux journalistes de moins de 30 ans qui ont publié un reportage dans un média dont le siège est situé dans l’Union européenne ou dans un pays partenaire de l’UE.

> Comment présenter ma candidature?

Vous pouvez présenter votre candidature EN LIGNE. Les candidatures sont ouvertes depuis le 1er mars, et prennent fin le 19 avril 2021 à 23h59, heure de l’Europe centrale (HEC).

> Qui sélectionne les lauréats?

Un grand jury composé de journalistes réputés et de spécialistes du développement international issus du monde entier choisira les lauréats de chaque catégorie.

Chaque lauréat remportera 10 000 euros. Le lauréat de la catégorie du meilleur journaliste émergent se verra également offrir un stage auprès d’un partenaire du secteur des médias.

Le nom des lauréats sera annoncé lors de la cérémonie de remise du Prix Lorenzo Natali pour les médias (date à confirmer).

> Le Prix en bref

Le Prix Lorenzo Natali pour les médias a été lancé par la Commission européenne en 1992 pour récompenser et célébrer l’excellence dans le domaine du reportage sur les questions liées au développement durable. Il porte le nom de Lorenzo Natali, un ancien commissaire chargé du développement et ardent défenseur de la liberté d’expression, de la démocratie, des droits de l’homme et du développement. Natali a occupé le poste de commissaire de 1977 à 1989 et, au cours de son dernier mandat de quatre ans, il a mis en place un vaste réseau de relations avec les gouvernements et les dirigeants des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Les lauréats de l’édition de l’année dernière étaient Dayu Zhang, dans la catégorie «Grand prix», pour un récit sur les manifestations de Hong Kong de 2019; Cécile Schilis Gallego et Marion Guegan, dans la catégorie «Prix Europe», pour avoir montré l’environnement hostile auquel sont confrontés les journalistes qui enquêtent sur les mines; ainsi que Shola Lawal, dans la catégorie du meilleur journaliste émergent, pour son article sur les dangers auxquels sont exposés les migrants africains qui cherchent à rejoindre l’Amérique du Nord.

 

11/03/2021