D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 29/01/2021

Afin d’assurer un accès rapide aux vaccins contre la COVID-19 à tous les citoyens de l’UE et de remédier au manque actuel de transparence des exportations de vaccins en dehors de l’UE, la Commission a adopté vendredi 29 janvier 2021 une mesure imposant que ces exportations soient soumises à l’autorisation des États membres.

Déclarations :

  • La présidente de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen, a déclaré ce qui suit à ce propos: «La pandémie a des effets dévastateurs en Europe et dans le monde. La protection de la santé de nos citoyens reste notre priorité absolue et nous devons mettre en place les mesures nécessaires pour y parvenir. Ce mécanisme de transparence et d’autorisation est temporaire et nous continuerons bien entendu à respecter nos engagements envers les pays à revenu faible et intermédiaire

 

  • M. Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif et commissaire au commerce, a fait la déclaration suivante: «Ce système ciblé et limité dans le temps ne concerne que les vaccins contre la COVID-19 qui ont fait l’objet d’accords d’achat anticipé avec l’UE. L’objectif est d’apporter davantage de clarté sur la production de vaccins dans l’UE et sur leur exportation, une transparence essentielle qui fait défaut à l’heure actuelle. Ce mécanisme prévoit un large éventail de dérogations pour nous permettre d’honorer pleinement nos engagements humanitaires et pour protéger les livraisons de vaccins à nos voisins et aux pays dans le besoin qui relèvent du mécanisme COVAX

 

  • Mme Stella Kyriakides, commissaire chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, a quant à elle déclaré: «Pendant la plus grande partie de l’année dernière, nous avons travaillé d’arrache-pied pour conclure des accords d’achat anticipé avec des producteurs de vaccins, dans le but de fournir des vaccins aux citoyens d’Europe et d’ailleurs. Nous avons accordé des financements à des entreprises pour leur permettre de développer les capacités de fabrication nécessaires à la production des vaccins, afin que les livraisons puissent commencer dès que ceux-si seraient autorisés. Nous avons à présent besoin de transparence sur la destination des vaccins à la production desquels nous avons contribué et nous devons veiller à ce qu’ils parviennent à nos concitoyens. Nous sommes responsables devant les citoyens et les contribuables européens: c’est un principe essentiel pour nous.»

01/02/2021