Jeudi 20 janvier 2022 de 18h30 à 20h00

Cycle #PFUE « Europe dans le monde » avec Kantar Public

En défendant une Commission « géopolitique », la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a signifié que l’Union européenne était sortie de ses origines économiques, qu’elle était désormais prête à assumer et renforcer sa puissance et à se mesurer aux nouveaux rapports de force mondiaux.

Les questions de défense relèvent traditionnellement des prérogatives des Etats membres, mais depuis les années 1990 l’Europe a été dotée de compétences accrues en la matière.

Au sein de celle-ci, la France est le pays disposant des principales forces armées depuis le retrait du Royaume-Uni. Le continent se trouve par ailleurs sous la protection de l’Otan, Organisation du traité de l’Atlantique nord, 21 des 27 pays de l’UE en étant membres. Les deux organisations œuvrent en coopération, prenant soin de ne pas se faire concurrence. Chacune dispose d’une clause d’assistance mutuelle, « article V » pour l’OTAN et « article 42.7 (du TUE) » pour l’UE.

l’UE est cependant compétente pour mener des opérations militaires, pour lesquelles ses Etats membres déploient des soldats, malgré de fortes disparités entre Etats membres en termes de dépenses militaires. Ces missions, EUFOR ALTHEA (maintien de la paix en Bosnie-Herzégovine), EUNAVFOR Atalanta (lutte contre la piraterie dans la Corne de l’Afrique), EUTM Somalia (formation de l’armée somalienne), EUTM Mali (formation de l’armée malienne), EUTM RCA (formation de l’armée centrafricaine) et EUNAVFOR MED, dite opération Irini (application de l’embargo sur les armes imposé à la Libye), sont conduites au titre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) et financées via le mécanisme de Facilité Européenne de Paix, destiné à pourvoir aux besoins financiers communs des opérations militaires européennes.

L’Europe puissance se traduira-t-elle par une souveraineté européenne et une autonomie stratégique renforcée ? Quelle place de l’Union européenne sur le plan géostratégique et de défense ? Quelles actions du plan opérationnel et quelle collaboration avec l’OTAN ?

Avec la participation d’Emmanuel RIVIERE, directeur monde pour les études internationales et le conseil politique de Kantar Public et président du Centre Kantar sur le Futur de l’Europe, de Samuel B.H. FAURE, maître de conférences en science politique, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, et d’Emmanuel GERMOND, en charge de politiques de défense au sein de la Direction générale pour l’industrie de défense et l’espace (DG DEFIS), Commission européenne.

Le débat sera modéré par Sarah WOLFF, directrice du Centre de recherche européenne et chercheuse principale au Centre d’excellence Jean Monnet, NEXTEUK (2019-2022).

En présence de Michel DERDEVET, président de la Maison de l’Europe de Paris.

Evénement en ligne organisé dans le cadre des activités Europe Direct.

Le cycle #PFUE « Europe dans le monde »  est organisé dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne*. Il est labellisé “La Fabrique Défense” par le Ministère des armées.

INSCRIPTION

* Cet événement n’est pas organisé par le Gouvernement français. Il est cependant autorisé par celui-ci à utiliser l’emblème de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.