D’après un communiqué de presse du Parlement européen le 20  janvier 2022.

La Présidence française de l’Union européenne met en avant les 35 ans d’Erasmus +. Un événement auquel participe deux commissaires de la Commission européenne !

Cet après-midi, les commissaires Mariya Gabriel et Nicolas Schmit participent à la célébration du 35e anniversaire du programme phare Erasmus+ de l’UE, diffusé depuis la Maison de la Radio et de la Musique à Paris. L’événement est organisé par la présidence française du Conseil de l’UE. Les participants au programme témoigneront de leur expérience Erasmus.

Mariya Gabriel, commissaire à l’innovation, à la recherche, à la culture, à l’éducation et à la jeunesse, a souligné : « Erasmus a fondamentalement transformé la manière dont les citoyens perçoivent l’Europe. L’Europe est désormais associée à la mobilité et aux études. Au cours de ses 35 années d’existence, 10 millions de personnes ont bénéficié de ses nombreuses possibilités d’apprendre et d’étudier à l’étranger. Le programme a contribué à former une véritable génération d’Européens. L’augmentation des ressources financières permettra au programme de mettre en œuvre des actions autour de quatre grandes priorités: l’inclusion, les transitions verte et numérique, et la participation citoyenne. Erasmus est plus que jamais un programme phare de l’Union européenne et continue à changer la vie de millions de jeunes. » Ce matin, le commissaire Schmit a participé à une conférence ministérielle organisée par la présidence française sur le thème « Nouvelle génération Erasmus : développer la mobilité des apprentis », qui met en lumière les possibilités offertes aux apprentis dans le cadre de ce programme et les moyens d’encourager leur mobilité.

Le commissaire à l’emploi et aux droits sociaux, Nicolas Schmit, a déclaré à ce sujet : « Le programme Erasmus renforcé offre également davantage de possibilités aux apprenants de l’enseignement et de la formation professionnels, ainsi que de l’éducation et de la formation des adultes. L’augmentation du budget permettra d’offrir environ deux millions d’expériences de formation professionnelle à l’étranger. Il faut aussi offrir aux apprentis la même possibilité d’une expérience européenne d’autant plus que les financements sont disponibles. La Commission en étroite collaboration avec les États membres entend faciliter la mobilité des jeunes apprentis qui, par ce biais, pourront développer de nouvelles compétences. »

Avec un budget accru de près de 3,9 milliards d’euros pour l’année prochaine, Erasmus+ continuera à offrir des possibilités de périodes d’études à l’étranger, de stages, d’apprentissages, d’échanges de personnel et de projets de coopération transfrontalière dans différents domaines de l’éducation et de la formation, de la jeunesse et du sport, contribuant ainsi significativement aux objectifs de l’Année européenne de la jeunesse.

20/01/2022