Doté d’un budget global de 1,55 milliard d’euros pour la période 2021-2027, le programme “Citoyenneté, égalité, droits et valeurs” aura vocation à faire vivre et grandir le sentiment d’appartenance européen, notamment à travers la diffusion des grands principes et valeurs défendus par l’Union.

Des réseaux associatifs aux groupes de réflexions européens, le programme Citoyenneté, égalité, droits et valeurs (CERV) est le nouvel instrument financier phare destiné aux organisations de la société civile. Englobant dans son champ d’action les deux anciens programmes de financement “L’Europe pour les citoyens” et “Droits, égalité et citoyenneté”, ces fonds européens permettront aux associations et autres structures de la société civile de faire vivre l’Europe au quotidien à travers des projets transnationaux véhiculant les valeurs et droits consacrés par les traités de l’Union européenne (UE) et la Charte des droits fondamentaux.

> Un poste de financement, quatre objectifs spécifiques

Intégré au sein du Fonds de l’Union pour la justice, les droits et les valeurs, le programme visera à promouvoir l’égalité et les droits et à combattre ainsi les inégalités et la discrimination (volet Egalité et Droits), à lutter contre la violence, notamment envers les enfants et les femmes (volet Daphné), à encourager la participation des citoyens à la vie démocratique européenne (volet Engagement Civique et Participation) et à préserver les valeurs de l’UE (volet Valeurs). Grâce au lobbying important du Parlement européen, ce dernier volet a été ajouté aux trois autres au cours des négociations interinstitutionnelles. L’institution, représentante des citoyennes et citoyens européens, souhaitait en effet sécuriser le soutien aux organisations de la société civile, notamment celles engagées pour la promotion des valeurs européennes. A lui seul, le volet “Valeurs” recevra une enveloppe conséquente de 689,5 millions d’euros, soit près de la moitié du montant total du programme (1,55 milliard d’euros pour la période 2021-2027).

> Et concrètement ?

Sur la période 2021-2027, les financements du programme CERV seront octroyés via une série d’appels à propositions annuels. Chaque structure porteuse de projets devra ainsi proposer aux instances européennes des actions répondant aux critères et ambitions soutenues par les différents volets du programme.

Pour les structures de la société civile, notamment celles engagées en faveur de la citoyenneté, de la participation démocratique ou encore de l’éducation à l’Europe,  ce type d’appels à projets est souvent l’occasion de créer des synergies entre pays, organisations et citoyens des quatre coins de l’Europe.

La Maison de l’Europe de Paris, en tant qu’association travaillant pour une citoyenneté européenne active et inclusive et explorant plus particulièrement les enjeux démocratiques du projet européen et sa dimension culturelle, s’inscrit régulièrement dans ce genre d’activités.

Le projet « Happy EU – vivre quelque part en Europe », né en 2020 afin de favoriser la citoyenneté européenne active et d’encourager la participation démocratique et civique, représente un exemple concret des réalisations que peuvent permettre ces fonds européens. Financé par l’ancien programme “L’Europe pour les citoyens” désormais intégré au sein du programme CERV, le projet a été lancé avec cinq partenaires européens : les villes de Vincennes en France, de Bacau en Roumanie, de Cuba au Portugal, de Caceres en Espagne et d’Ulm en Allemagne. « Happy EU » aborde ainsi sous un angle européen le sujet du vivre ensemble, des valeurs et de la citoyenneté active. La synergie des partenaires donnera lieu à plusieurs expositions conjointes mettant en lumière le capital européen des villes partenaires grâce à la mise en avant de citoyennes et citoyens engagés.

> Des postes de financement divers et variés pour faire vivre le sentiment d’appartenance européen.

Le programme Erasmus+ en tête, les financements européens visant à faire grandir le sentiment d’appartenance européen et à encourager la participation démocratique sont nombreux. Des appels à projets plus spécifiques et orientés sont également régulièrement ouverts, notamment en réponse à l’actualité européenne.

Le projet #SpeakUpfortheFutureofEurope, financé par la DG communication du Parlement européen et conçu par la Maison de l’Europe de Paris avec le Parlement européen des jeunes en est un exemple. Face à une actualité européenne largement marquée par la Conférence sur l’avenir de l’Europe, le projet vise à encourager la participation des jeunes lycéennes et lycéens à ce processus démocratique historique à l’échelle européenne. Imaginé autour d’un escape game sur l’Europe et les Fake news et d’agora citoyennes, le public cible sera amené à porter sa vision du futur de l’Europe dans les plus hautes sphères décisionnelles européennes ! A cette fin seront organisés des échanges entre jeunes mais aussi des rencontres avec des personnalités de la sphère européenne. Afin de stimuler à leur tour l’engagement citoyen de leurs camarades, les jeunes sensibilisés formeront un groupe de “Jeunes Ambassadeurs de la Conférence de l’Avenir de l’Europe” et auront pour mission de communiquer sur la Conférence dans leurs établissements respectifs et via les réseaux sociaux.

L’Europe offre à ses citoyens une multitude de possibilités de vivre l’Europe au quotidien ! Pour plus d’informations, rapprochez -vous d’une Maison de l’Europe, d’un Europe Direct ou de toute offre structure européenne proche de chez vous !

 

Article rédigé par le Centre Europe Direct de la Maison de l’Europe de Paris et publié en partenariat avec Voix d’Europe le 02/06/2021. L’article en version pdf ICI.