D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 1er juin : 

La Commission a approuvé la modification de trois programmes opérationnels (PO) du Fonds européen de développement régional (FEDER) et une modification du PO Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) dans le cadre de REACT-EU. Ces modifications apporteront un soutien financier de 225,8 millions d’euros pour aider la France, la Croatie, l’Allemagne et la Lettonie à lutter contre les effets de la pandémie de coronavirus, pour contribuer à une relance verte et numérique et soutenir les plus vulnérables de notre société.

En Martinique, 119 millions d’euros permettront à la région de progresser vers l’autonomie dans le secteur de la santé en soutenant la création de l’Institut caribéen d’imagerie nucléaire ainsi que de nouveaux services médicaux tels qu’un ‘Centre des Caraïbes pour les enfants démunis’. L’UE soutiendra également la modernisation de l’hôpital Louis Domergue et contribuera à la transition vers une économie verte en rénovant l’usine d’incinération située à Fort-de-France.

En Croatie, 31,5 millions d’euros de fonds européens supplémentaires aideront les petites et moyennes entreprises (PME) dans les secteurs les plus touchés et soutiendront les activités de R&D pour de nouveaux biens et services.

En Allemagne, l’amendement au PO Thuringe recevra 69,2 millions d’euros supplémentaires pour financer des équipements techniques et la prévention du coronavirus et d’autres types d’infections, ainsi que des investissements en R&D s’appuyant sur les technologies vertes et numériques.

La Lettonie utilisera 6,12 millions d’euros supplémentaires du FEAD pour fournir davantage d’aide alimentaire aux personnes démunies touchées par la crise du coronavirus. REACT-EU fait partie de NextGenerationEU et fournit 50,6 milliards d’euros de financement supplémentaire (en prix courants) au cours de 2021 et 2022 aux programmes de la politique de cohésion. Les mesures visent à soutenir la résilience du marché du travail, l’emploi, les PME et les familles à faible revenu, ainsi qu’à poser les bases d’une transition verte et numérique et d’une reprise socio-économique durable.

 

03/06/2020