21/01/2021 : Vincennes

Vous pouvez retrouver la réunion complète à la fin de l’article ↓

You can find the full meeting at the end of the article ↓

[English below]

La crise sanitaire du Covid-19 nous a obligé à revoir l’organisation du projet Happy EU. Afin de continuer les dialogues, nous avons mis en place des réunions individuelles avec les villes participantes par Zoom.

Le 21 janvier 2021, la Maison de l’Europe de Paris, représentée par Ursula, Monica et Kathleen, a discuté avec Christine, représentante de la ville de Vincennes et Chargée des Relations Internationales à la Mairie de Vincennes.

Cette réunion a été l’occasion de faire un point sur l’avancée du projet et des possibles difficultés rencontrées par le partenaire. 

Christine nous informe que la ville de Vincennes a déjà les accords de cinq personnes pour être dans l’exposition. Elle présente rapidement les personnalités et les vies de Melinda, Manuel, John, Pascale et Marieke. Le format des descriptions est rappelé par Ursula : 5 ou 6 phrases permettant de comprendre le lien entre la personne et son engagement aux valeurs européennes. Elles doivent être envoyées d’ici fin février.

Puisque la ville a avancé dans le projet, il est possible de discuter des points techniques.

Christine explique que la mairie met à disposition du projet Happy EU un mur extérieur (rue Eugène Renaud) pour exposer les impressions. Ce mur est composé de 20 panneaux (largeur 110 x hauteur 150). Ce lieu est intéressant car il s’agit d’un lieu de passage où les personnes ont le temps de s’arrêter sans être gênées. C’est également pratique car il s’agit d’un lieu en extérieur qui n’est donc pas sujet aux possibles jauges d’une salle. Afin d’avoir des avis sur l’exposition, il est possible d’utiliser les réseaux sociaux (QR Code, Livre d’Or online sur Facebook en se basant sur les Likes et les commentaires, Google Form…). 

Ces panneaux nécessitent une impression spécifique. La Maison de l’Europe de Paris prendra les frais d’impression en charge. Il est donc demandé à la ville de Vincennes de faire un devis au nom de la Maison de l’Europe de Paris qui deviendra propriétaire des impressions une fois l’exposition terminée. 

La composition de la photo est questionnée. Ursula et Monica indiquent que le cadre est libre. Chaque personne photographiée peut être dans son élément ou en action. Cela permettra une meilleure immersion pour illustrer le monde du travail, sportif, artistique ou associatif. Il n’est pas nécessaire d’avoir une photo de type “carte d’identité”. Le photographe n’est pas choisi par la Maison de l’Europe de Paris mais bien par les villes partenaires. Comme pour les impressions, un devis doit être envoyé à la Maison de l’Europe de Paris. 

Concernant le choix du graphiste / scénariste, les formats des photos, le ou les supports, les choix de langue, cela sera vu lors de la prochaine réunion avec tous les partenaires.  

Un point a également été fait sur l’avancée du projet global qui aura bientôt un an courant mars 2021. La crise sanitaire nous a obligé à revoir le calendrier des réunions. Chaque partenaire avance de son côté avec l’aide de la Maison de l’Europe de Paris. L’accueil de la délégation courant mai 2021 à Vincennes dépendra des conditions sanitaires. Cette exposition permettra aux partenaires d’être actifs sur les réseaux sociaux pour la fête de l’Europe.

Participants à la réunion :

  • Maison de l’Europe de Paris
    Ursula Serafin : Directrice de la Maison de l’Europe de Paris
    Monica Radu : Responsable CIED
    Kathleen Famer : Chargée de mission – CIED
  • Partenaire Vincennes
    Christine Laumond : Chargée des Relations Internationales à la Mairie de Vincennes 


Le
08/02/2021, Christine a transféré à la Maison de l’Europe de Paris les descriptions des cinq portraits demandés. 

Melinda Molnar : elle est hongroise et vit à Vincennes avec son mari et ses enfants. Elle est géographe et est venue en France dans le cadre de sa thèse de doctorat. Elle a participé à de nombreux projets européens. Elle est vice-présidente de l’association vincennoise “Café bilingue”. Le Café bilingue propose des cours de langues aux enfants issus de familles binationales et notamment de couples européens. Le Café bilingue propose notamment des cours d’anglais, d’espagnol, d’allemand, d’arabe, d’italien, de russe, de polonais, de hongrois. C’est une association très active.

Manuel Das Neves : il est portugais et est arrivé en France à l’âge de 16 ans. Il est chauffeur de taxi . Parallèlement il est président de “l’Amicale de la communauté portugaise de Vincennes”. Cette amicale est très active: elle réunit des Portugais et des non-Portugais autour de repas, de fêtes, etc. L’Amicale organise également des cours de danses et musiques traditionnelles. Le groupe de Vincennes se produit régulièrement dans des festivals organisés dans toute la France.

John Lalor : il est irlandais. Il est artiste et ses œuvres sont régulièrement présentées dans des galeries d’art ainsi que dans des musées. Certaines ont été présentées à la Cinémathèque française et sur la BBC. Parallèlement, il fait partie du club de Rugby de Vincennes avec ses deux fils. Comme tout irlandais, c’est un passionné et fin connaisseur de ce sport. De plus, John s’est beaucoup investi dans le rapprochement que Vincennes a opéré avec la ville de Blackrock dans le comté de Dún-Laoghaire , en Irlande. Un accord de coopération unit les deux villes depuis 2019 et comprend de nombreux échanges dans les domaines de la culture, du sport et de l’éducation.

Pasquale Russo : il est italien. Il est arrivé en France en 1993 pour travailler à Disneyland France. Les locaux étant établis à Noisy le Grand, c’est pour être plus près de son lieu de travail que Pasquale et sa femme se sont installés à Vincennes. En 1995, ils décident de travailler à leur compte et fondent la société de traduction Pragma France stratégie, située à Vincennes. La société assure des traductions en anglais, français et italien et a recours à un réseau de traducteurs extérieurs pour les autres langues.

Marieke Surtel : Marieke a navigué entre les cultures hollandaise et française dès sa plus tendre enfance. Européenne de cœur, elle a enchaîné de nombreux séjours à l’étranger pour s’établir aujourd’hui à Vincennes. Elle travaille comme traductrice mais c’est bénévolement qu’elle participe à l’organisation du festival America qui réunit les plus grands écrivains américains à Vincennes, tous les deux ans. Marieke propose aux élèves vincennois de rencontrer les auteurs directement dans leurs salles de classe.

La Maison de l’Europe de Paris a reçu toutes les photos le 15/03.

[English]

21/01/2021 : Vincennes

Covid-19 forced us to review the organisation of the Happy EU project. In order to carry on the discussions, we set up individual meetings with the participating cities through Zoom.

On 21st January 2021, the Maison de l’Europe de Paris, represented by Ursula, Monica and Kathleen, discussed with Christine, representative of the city of Vincennes in charge of international relations in the city hall of Vincennes.

This meeting was an opportunity to review the progress of the project and the potential difficulties faced by the partner.

Christine informs us that the city of Vincennes already has the agreement of five people to participate in the exhibition. She quickly presents the personalities and lives of Melinda, Manuel, John, Pascale and Marieke. The format of the descriptions is reminded by Ursula: 5 or 6 sentences in order to understand the link between the person and their commitment to European values. It must be sent by the end of February.

Since the city has advanced in the project, it is possible to discuss some technical points.

Christine explains that the city hall has made available to the Happy EU project an outside wall (rue Eugène Renaud) to display its impressions. This wall is composed of 20 panels (width 110 x height 150). This place is interesting because it is a place of transit where people can stay without being disturbed. It is also practical because it is an outdoor place which is not affected by the possible gauges of a room. In order to have opinions on the exhibition, it is possible to use social networks (QR Code, online guestbook on Facebook based on Likes and comments, Google Form…). 

These panels require a specific printing. La Maison de l’Europe de Paris will take care of the printing costs. The city of Vincennes is therefore asked to make a quote on behalf of the Maison de l’Europe de Paris, which will become the owner of the prints once the exhibition is over.  

The composition of the photo is questioned. Ursula and Monica indicate that the frame is free. Each person photographed can be in their element or in action. This will allow a deeper immersion in order to depict the world of work, sports, art or organizations. It is not necessary to have a photo which looks like one used for an ID card. The photographer is not chosen by the Maison de l’Europe de Paris but by the partner cities. As for the prints, a quote must be sent to the Maison de l’Europe de Paris. 

Concerning the choice of the graphic artist/scriptwriter, the formats of the photos, the support(s), the choice of language, all these will be seen at the next meeting with all the partners.  

An update was also given on the progress of the overall project, which will soon be one year old in March 2021. The health crisis has forced us to review the meeting schedule. Each partner is moving forward with the help of the Maison de l’Europe de Paris. The reception of the delegation during May 2021 in Vincennes will depend on the sanitary conditions. This exhibition will allow the partners to be active on social networks for Europe Day.

Meeting participants :

  • Maison de l’Europe de Paris
    Ursula Serafin : Director of the Maison de l’Europe de Paris
    Monica Radu :  Responsable of CIED
    Kathleen Famer : Task Officer – CIED
  • Partner Vincennes
    Christine Laumond :  in charge of international relations in the city hall of Vincennes.

 

On 08/02/2021, Christine sent the descriptions of the five requested portraits to the Maison de l’Europe de Paris.

–   Melinda Molnar: She is Hungarian and lives in Vincennes with her husband and children. She is a geographer and has come to France for a doctor thesis. She took part in many European projects.  She is the Vice-President of the Vincennes organization “Café bilingue”. The “Café bilingue” suggests language courses for binational children and European couples, in English, Spanish, German, Arabic, Italian, Russian, Polish and Hungarian. It is a proactive organization.

–      Manuel Das Neves: He is Portuguese and arrived in France when he was 16-year-old. He is a taxi driver. In addition to his professional activity, he is the President of “l’Amicale de la communauté portugaise de Vincennes”. This organization is proactive and gathers Portuguese and no-Portuguese for meals, parties, etc. This organization also suggests a group of typical Portugal musicians and dancers that regularly takes part in several festivals in France.

–      John Lalor: He is Irish. He is an artist and his works are often presented in art galleries, but also in various museums. Some were presented at the French Cinémathèque or broadcast on BBC. In addition to his artistic life, he is a member of the Rugby club in Vincennes with his two sons. Like many Irish people he is passionate and specialist about rugby. Moreover, John has invested a lot in the project between Vincennes and the city of Blackrock in Dún-Laoghaire County in Ireland. A cooperation agreement unites the two cities since 2019 and implies several exchanges in the field of culture, sport and education.

–    Pasquale Russo: He is Italian. He arrived in France in 1993 as a worker at Disneyland France in Noisy le Grand, to be closer to his workplace he and his wife decided to move to Vincennes. In 1995, they started their business and funded Pragma France located in Vincennes. It is a translation company working in English, French and Italian and it is collaborating with other traductors for other languages.

–    Marieke SurtelMarieke has sailed between Dutch and French cultures since her childhood. European at heart, she has spent many years abroad and now lives in Vincennes. She works as a translator, and also volunteers to organise the America Festival which gathers every two years the greatest American writers in Vincennes. Marieke offers the students of Vincennes the opportunity to meet the authors directly in their classrooms.

La Maison de l’Europe de Paris received all photos on 15/03.