Cycle « 70ème anniversaire du traité de Paris instituant la Communauté européenne du charbon et de l’acier » 

En partenariat avec la Maison Jean Monnet

Mercredi 29 septembre de 18h00 à 20h00

L’Europe de l’énergie reste encore largement à bâtir en 2021. La politique européenne de l’énergie répond depuis quelques dizaines d’années à un projet ambitieux aux objectifs multiples. Elle a été d’abord construite au tournant des années 90 sur une volonté de libéralisation et d’intégration des différents marchés européens de l’énergie. A cette époque, l’enjeu était de mettre un terme aux monopoles nationaux et d’ouvrir les frontières énergétiques. Depuis la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), le sujet énergétique a toujours été un vecteur rêvé d’intégration européenne … avec des succès plus ou moins patents.

Peu à peu ensuite, est apparue la question climatique et environnementale. L’Europe s’est alors saisie du combat contre le réchauffement climatique, et a inauguré dans les années 2000 des orientations et des réalisations ambitieuses en la matière.  

Depuis la fin des années 1990, plusieurs grands paquets législatifs européens se sont succédés, portant sur la séparation des réseaux (transport et distribution) de la production et de la fourniture d’énergie, sur la sécurité d’approvisionnement, sur la précarité énergétique et sur le développement durable. Ils ont été renforcés par différentes directives sur les énergies renouvelables ou l’efficacité énergétique, par une Roadmap 2050, etc …

Quels sont aujourd’hui les défis de taille auxquels l’Europe de l’énergie doit faire face ?  Comment peut-on inscrire le nécessaire essor des énergies renouvelables dans une réflexion plus globale concernant le mix énergétique optimal pour l’Europe ? Quelle transition énergétique européenne ? Comment retrouver un “souffle énergétique commun” en Europe et refaire “Communauté”?

Avec la participation de Gilles GRIN, directeur de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, Alain LAMASSOURE, président du Conseil scientifique de la Fondation Robert Schuman et Elisa GRANDI, membre du Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain LIED à l’Université de Paris et responsable du Master Energie et société et d’Elli TESSIER, co-responsable de la commission énergie d’EELV.

Le débat sera modéré par Carole LABBE, attachée économique – Semestre européen et Europe Commission européenne en France.

En présence de Michel DERDEVET, président de la Maison de l’Europe de Paris, et Philippe LE GUEN, coordinateur administratif & relations extérieures, Maison Jean Monnet.

Evénement en ligne organisé dans le cadre des activités du Centre Europe Direct.

INSCRIPTION