D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 26 mai 2021

La Commission a lancé mercredi 26 mai 2021, de nouvelles actions visant à soutenir les secteurs de la culture et de la création en Europe et au-delà, à la suite de l’adoption du programme de travail pour la première année du programme Europe créative 2021-2027. 

En 2021, le programme Europe créative allouera un budget sans précédent d’environ 300 millions d’euros pour aider les professionnels et les artistes de tous les secteurs culturels à collaborer par-delà les disciplines et les frontières, afin de trouver davantage de possibilités et de toucher de nouveaux publics. 

Le budget total du programme, qui s’élève à 2,4 milliards d’euros sur sept ans, a augmenté de 63 % par rapport au budget précédent. Le programme Europe créative vise également à accroître la compétitivité des secteurs culturels, tout en soutenant les efforts qu’ils déploient pour devenir plus écologiques, plus numériques et plus inclusifs. Une attention particulière est accordée au renforcement de la résilience et de la reprise des secteurs de la culture et de la création dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Le programme Europe créative définit en 2021 des objectifs communs pour les secteurs de la culture et de la création. Il met davantage l’accent sur la création transnationale, la diffusion et la promotion des œuvres européennes au niveau mondial, l’innovation dans l’ensemble des secteurs et un accès aisé au financement grâce à des taux de cofinancement européen plus élevés. L’ensemble des actions et des projets financés devraient respecter l’égalité entre les hommes et les femmes et les engagements de l’UE en matière d’environnement lors de la conception et de la mise en œuvre de leurs activités.

Dans le cadre du programme Europe créative, le sous-programme MEDIA soutient le développement et la distribution de films et d’œuvres audiovisuelles présentant un intérêt international, en Europe et au-delà. Il contribue au développement des talents et gère des actions ciblées visant à renforcer l’éducation aux médias, le pluralisme et la liberté. Le programme continuera à promouvoir la diversité culturelle et linguistique européenne.

Les actions couvertes par le programme Europe créative comprennent notamment : 

  • un programme de soutien à la traduction d’œuvres littéraires et au développement de partenariats dans le domaine de l’édition;
  • des prix européens décernés dans les domaines de la littérature, de la musique, de l’architecture et du patrimoine culturel, ainsi que pour les initiatives «Capitales européennes de la culture» et «Label du patrimoine européen»;
  • un renforcement de l’accessibilité et de la visibilité des œuvres audiovisuelles européennes par-delà les plateformes et les frontières;
  • les laboratoires d’innovation créative – destinés à encourager les approches innovantes en matière de création, de distribution et de promotion de contenus dans différents secteurs;
  • la promotion de l’éducation aux médias, du pluralisme et de la liberté en tant que valeurs européennes.

Quelques données sur Europe Creative : 

Le programme Europe créative s’articule autour de trois volets : 

  • CULTURE couvre tous les domaines des secteurs de la culture et de la création, à l’exception des secteurs de l’audiovisuel et des médias d’information
  • MEDIA soutient les secteurs de l’audiovisuel et du cinéma
  • TRANSSECTORIEL offre des possibilités de collaboration transsectorielle.

Quelque 41 pays ont participé au programme Europe créative 2014-2020, qui a octroyé plus de 13 000 subventions, chacune ayant bénéficié à plusieurs organisations. Il a permis de cofinancer 647 projets de coopération culturelle parmi 3 760 organisations dans toute l’Europe, la formation de plus de 16 000 professionnels, le développement et/ou la distribution de plus de 5 000 films, l’exploitation de 1 144 cinémas et la traduction de 3 500 livres dans toute l’Europe.

Ce que disent les commissaires européen-ne-s : 

Mme Mariya Gabriel, commissaire à l’innovation, à la recherche, à la culture, à l’éducation et à la jeunesse, a déclaré:

«Dans l’UE, plus de 8 millions de personnes travaillent dans le secteur culturel. La culture ne connaît ni frontières, ni nationalités. L’art représente une fenêtre sur le monde et contribue à bâtir des ponts entre nous tous. Au moment où les musées, les cinémas, les sites du patrimoine culturel, les théâtres commencent à rouvrir, je souhaite réaffirmer le soutien de la Commission aux secteurs de la culture et de la création. Doté d’un budget augmenté, le programme Europe créative s’efforcera de renforcer la reprise de ces secteurs tout en promouvant l’immense diversité et la créativité qu’ils nous offrent.»

M. Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur, s’est exprimé quant à lui en ces termes:

«L’expression artistique et créative est au cœur des secteurs de la culture et de la création et de notre identité européenne. Le programme Europe créative renouvelé représentera une impulsion en faveur d’histoires européennes qui résonnent dans le monde entier et aidera les créateurs, producteurs, distributeurs et exposants européens, si durement frappés par la pandémie. En soutenant la collaboration dans toute la chaîne de valeur et par-delà les frontières linguistiques, ainsi que les nouveaux modèles économiques innovants, le programme MEDIA favorisera un écosystème audiovisuel vibrant et plein de diversité culturelle. Pour la première fois, et à un moment où les menaces pour le pluralisme des médias vont croissant, le programme Europe créative soutiendra aussi un secteur des médias d’information sain et durable dans toute l’Union.»

 

27/05/2021