La Commission européenne se félicite de la nomination de Wojciech Wiewiórowski, citoyen polonais, pour un mandat de cinq ans en tant que Contrôleur Européen de la Protection des Données (EDPS).

M. Wiewiórowski, auparavant inspecteur général pour la protection des données à caractère personnel auprès de l’autorité polonaise a été nommé tant que Contrôleur Européen de la Protection des Données pour cinq ans après avoir été contrôleur adjoint.

En tant qu’autorité indépendante, le Contrôleur Européen est chargé de superviser et de conseiller l’ensemble des institutions et organes européens pour toutes les questions relatives à la protection des données.

Quelle procédure de sélection : pour le poste de CEPD, les trois principales institutions de l’UE sont impliquées : la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil. À la suite d’un appel public à candidatures, un jury interinstitutionnel établit une liste restreinte des candidats les plus compétents, qui sont ensuite interrogés. Par la suite, le jury soumet une liste de candidats recommandés à la Commission européenne pour adoption et soumission au Parlement européen et au Conseil. Des auditions ont ensuite lieu au Parlement européen et au Conseil afin d’évaluer l’expérience, les compétences et l’indépendance des candidats. Ceci est suivi par des discussions au Parlement et au Conseil, et finalement une décision commune est prise.

L’EDPS « European Data Protection Supervisor » en anglais, veille à ce que tous les organes de l’Union européenne (UE) respectent la réglementation européenne sur la vie privée et la protection des données lorsqu’ils traitent des données à caractère personnel.

Vera Jourová, Vice-Présidente pour les Valeurs et la Transparence a déclaré: « Je suis très heureuse que les institutions et organes de l’UE puissent bénéficier de la vaste expérience du nouveau contrôleur européen de la protection des données, M. Wiewiórowski. Son rôle de supervision et de conseil sera également crucial pour contribuer aux travaux du Comité européen. »

Didier Reynders, Commissaire chargé de la Justice, a déclaré : « La Commission attache une grande importance au droit des citoyens du respect à la vie privée et à la protection de leurs données. Ces droits fondamentaux doivent être respectés par les institutions et organes européennes, et doivent être inscrits dans les lois. En sa qualité de contrôleur et de conseiller des institutions et organes de l’UE, M. Wiewiórowski jouera un rôle clé dans la réalisation de ces objectifs. »

D’après un communiqué de presse de la Commission européenne