D’après l’Europe en Ile-de-France 

Tout au long du Joli Mois de l’Europe, découvrez des projets et des acteurs franciliens soutenus par l’Union européenne !
Cette semaine, nous mettons en avant des projets liés à la transition énergétique, à la protection de la biodiversité ou à l’agriculture.

DE 70 À 120 BREBIS LAITIÈRES

C’est à Courances, au coeur du Gâtinais français, qu’Audrey Garcia élève 120 brebis, en itinérance entre l’Essonne et la forêt de Fontainebleau à proximité, en Seine-et-Marne. Cette démarche, entreprise dans une volonté de préserver la biodiversité, permet aussi de limiter le recours à des interventions mécaniques de désherbage.

Avec le Fonds européen agricole pour le développement rural mobilisé dans le cadre du Groupe d’action locale du Gâtinais français (LEADER), Audrey Garcia a pu financer des clôtures mobiles et le matériel lui permettant d’alimenter ses brebis et d’assurer la traite en itinérance.

DES PÂTURAGES À LA FROMAGERIE

Avec jusqu’à 9 000 litres de lait fourni chaque année par ses brebis, Audrey Garcia produit entre 8 000 et 15 0000 fromages au lait cru, dans un atelier de transformation là aussi soutenu par le Fonds européen agricole pour le développement rural. L’Union européenne a ainsi soutenu l’aménagement d’un local et l’achat de matériel de transformation, de stockage, de transport et de commercialisation. Les fromages sont ensuite renvendus localement par le biais d’Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, situées en Essonne et en Seine-et-Marne.

Au total, près de 8 000 euros de fonds européens, soit 26% des investissements pour l’élevage itinérant et la fromagerie, auront été mobilisés depuis 2018.

23/05/2022