Découvrez l’entreprise “Entre saveur et jardin” géré par Martine Verrechia qui concocte et vend des soupes fraîches en Ile-de-France.

Martine Verrechia est fille de producteurs. Elle a grandi non loin des légumes, au rythme des saisons, et a commencé sa carrière professionnelle près des cuisines et du milieu agroalimentaire. Alors quand elle rentre en France après quinze années de voyages à travers le monde, après s’être inspirée des épices et autres découvertes culinaires asiatiques, africaines ou encore sud-américaines, elle se remet rapidement à construire un projet en lien avec la terre et avec un credo : les circuits courts.

 

Objectifs poursuivis:

Pendant plus d’un an, elle construit son projet pour ouvrir en 2010 son entreprise “Entre saveur et jardin”, qu’elle gère seule : dans son atelier de 24 mètres carrés, elle cuisine et vend localement entre 20 et 30 soupes fraîches par semaine. Son activité prend de l’ampleur : elle distribue entre 500 et 1 000 soupes fraîches et 250 terrines par semaine. “Aujourd’hui, je suis la seule à fabriquer des soupes fraîches en Île-de-France”, dit-elle avec fierté. “Je m’approvisionne à 75% localement, avec des produits issus de l’agriculture biologiques mais pas systématiquement. Mon souhait, c’est de maintenir les circuits courts avant toute chose”.

Un distributeur automatique à Milly-la-Forêt

Pour accroître et diversifier la distribution de ses produits frais, elle se met en contact avec des organisations permettant la vente en circuits courts auprès de particuliers et prend des commandes, ce qui représente 80% de ses ventes. C’est lors d’un voyage dans le Gers en 2016 que Martine Verrechia découvre un distributeur rempli de légumes. Elle mûrit ensuite le principe d’un distributeur compatible avec la vente de produits frais, devant être conservés à basse température.

Avec le soutien de la communauté de communes des 2 vallées qui lui loue un emplacement de vente, elle installe son distributeur devant la piscine de Milly-la-Forêt, et continue ainsi d’accroître sa production de soupes, de terrines et de tourtes.

 

Financement: 

 

Le projet bénéficie de 3 266 euros de Fonds européen agricole pour le développement rural (dans le cadre du programme LEADER). Avec l’appui administratif du groupe d’action locale du Parc du Gâtinais français dans le cadre de l’installation du distributeur en fin d’année 2019. Un financement qui complète le financement d’un peu plus de 11 000 euros accordés par la Région Île-de-France dans le cadre du Pacte rural.

La Région Ile-de-France et la Préfecture de région Ile-de-France ont lancé un nouveau site europeidf.fr dédié à l’Europe. Vous pouvez en apprendre plus sur les financements européens en Ile-de-France et les acteurs de l’Europe dans votre région !