D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 22/04/2021 : 

Liberté des médias: La Commission consulte sur sa recommandation concernant la sécurité des journalistes

La Commission a publié le 22 avril 2021 une feuille de route visant à recueillir des réactions en vue de sa recommandation à venir sur la sécurité des journalistes dans l’UE, comme annoncé dans le plan d’action pour la démocratie européenne. Les personnes intéressées peuvent faire part de leur point de vue par l’intermédiaire du portail « Donnez votre avis » jusqu’au 20 mai.

Věra Jourová, vice-présidente chargée des valeurs et de la transparence, a déclaré : « L’assassinat tragique du journaliste d’investigation Giorgos Karaivaz nous a rappelé une fois de plus que nous devons redoubler d’efforts pour protéger les journalistes. Nous travaillons à présent à l’élaboration de recommandations à l’intention des États membres et nous sollicitions un retour d’information sur des mesures telles que les lignes directes, la formation et la sensibilisation de la police et de la justice. »

Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur, a ajouté: « Ceux qui transmettent les informations doivent également bénéficier des standards les plus élevées en terme de protection de leur travail, aussi bien en ligne que hors ligne. Il est essentiel de garantir la sécurité numérique et l’autonomie des journalistes dans le cadre de nos efforts pour protéger nos valeurs, nos démocraties et l’État de droit. Notre tâche consiste à élaborer un standard européen pour la protection des journalistes. »

En préparation de l’initiative, la Commission a organisé un dialogue structuré dans le cadre de la première édition du Forum européen des médias d’information. La recommandation, qui sera présentée plus tard dans l’année, abordera les questions de sécurité physique et en ligne, en mettant particulièrement l’accent sur les attaques fondées sur le sexe et les minorités. Cette recommandation s’inscrit pleinement dans le droit-fil d’une initiative à venir visant à endiguer le recours abusif aux poursuites contre la participation du public (SLAPP), et s’inscrit aussi dans un ensemble plus large d’actions visant à faire face aux menaces qui pèsent sur les journalistes et à renforcer la liberté et le pluralisme des médias dans l’UE.

23/04/2021