D’après un communiqué de presse de la Commission européenne du 11/03/2021 :

La Commission continue de coordonner l’assistance aux pays qui demandent un soutien de l’UE sur différents fronts. En réponse à la demande de personnel médical pour traiter des patients atteints de la COVID-19 effectuée par la Slovaquie, le Danemark a proposé d’envoyer trois médecins et cinq infirmières dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’UE. La Belgique s’est proposée pour envoyer un médecin, deux infirmières et un chef d’équipe en Slovaquie. Le commissaire Lenarčič salue ces offres comme un autre exemple tangible de la solidarité de l’UE face à la pandémie de coronavirus.

En outre, l’Espagne et la France apportent une aide d’urgence à la Guinée équatoriale, à la demande du pays par l’intermédiaire du mécanisme de protection civile de l’UE après la série d’explosions mortelles qui a eu lieu sur une base militaire à Bata le 7 mars. Ces explosions ont causé de nombreuses morts, blessé des centaines de personnes et terriblement endommagé des bâtiments résidentiels et un hôpital nouvellement construit. Le commissaire chargé de la gestion des crises, M. Janez Lenarčič, a déclaré à ce sujet : « Je tiens à exprimer mes condoléances à ceux qui ont perdu des membres de la famille et des amis lors des tragiques explosions en Guinée équatoriale. Je remercie l’Espagne et la France pour leurs offres rapides de fournir l’aide indispensable. L’UE est prête à fournir un soutien supplémentaire selon les besoins.»

L’aide fournie par l’Espagne et la France soutiendra les services de santé dans l’intervention des premiers secours. Elle comprend une équipe médicale espagnole spécialisée en traumatismes et chirurgie, du matériel médical et des médicaments, ainsi qu’un poste médical français pouvant traiter jusqu’à 250 personnes grièvement blessées, du matériel et des kits médicaux d’urgence, des équipements de protection individuelle et des tentes équipées de kits de cuisine. En plus de coordonner l’expédition du matériel par l’intermédiaire du mécanisme, l’UE couvrira jusqu’à 75 % des coûts de transport. L’UE apporte également son soutien avec l’expertise de ses États membres qui vient renforcer les opérations de secours menées par les Nations unies à Bata.

12/03/2021