D’après un communiqué de presse de la Commission européenne en date du 16/03/2020

La Commission a proposé un soutien financier d’un montant maximal de 80 millions d’euros à CureVac, une entreprise hautement innovante qui élabore des vaccins à Tübingen (Allemagne), afin d’intensifier la mise au point et la production d’un vaccin contre le coronavirus, ou COVID-19, en Europe. La présidente Ursula von der Leyen et la commissaire européenne à l’innovation et à la jeunesse Mariya Gabriel ont discuté hier avec la direction de CureVac.

Ce soutien prendrait la forme d’une garantie de l’UE pour un prêt actuellement évalué par la Banque européenne d’investissement (BEI) dans le cadre du dispositif InnovFin, facilité de financement destinée à la lutte contre les maladies infectieuses, au titre d’Horizon 2020. 

La présidente von der Leyen a déclaré à ce propos: «Dans cette crise de santé publique, il est de la plus haute importance d’aider nos chercheurs de premier plan et nos entreprises de haute technologie. Nous sommes déterminés à fournir à CureVac les moyens financiers nécessaires pour accélérer la mise au point et la production d’un vaccin contre le coronavirus. Je suis fière qu’il existe en Europe des entreprises de premier plan comme CureVac. Leur siège est ici, mais leurs vaccins profiteront à tous, en Europe et au-delà». 

La commissaire Gabriel a ajouté quant à elle: «Soutenir l’excellence de la recherche et de l’innovation dans l’UE est un élément essentiel de notre action coordonnée contre la propagation du coronavirus. En 2014, CureVac a remporté le tout premier prix de l’UE d’incitation à l’innovation. Nous sommes déterminés à soutenir davantage la recherche et l’innovation dans l’UE en ces temps difficiles. La science et l’innovation en Europe sont au cœur de nos politiques de protection de la santé publique.»

 CureVac est une entreprise biopharmaceutique allemande qui a mis au point une technologie nouvelle pour maintenir la stabilité des vaccins sans réfrigération. Des études préliminaires ont montré que cette technologie était prometteuse pour la mise au point rapide d’un vaccin contre le COVID-19. 

Si c’est le cas, des millions de doses de vaccin pourraient être produites à bas coûts.

CureVac a déjà commencé son programme de développement du vaccin COVID-19. Le lancement des essais cliniques pourrait avoir lieu d’ici juin 2020. En étroite collaboration avec le secteur pharmaceutique, la Commission a déjà mobilisé 140 millions d’euros de financement public et privé pour soutenir la recherche nécessaire pour empêcher la propagation du coronavirus.