La mort de Jacques Chirac concerne tous les Français, même ceux qui ne partageaient pas toutes ses idées politiques.

A propos de l’Europe, le Président Chirac a beaucoup évolué. Il fut critique de la construction européenne, mais finalement il prit des décisions favorables. Retenons notamment le discours du Vel d’Hiv sur la responsabilité de la France à l’égard des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Son discours est l’expression même de l’esprit européen, de l’humanisme européen.

Nous avons besoin aujourd’hui de principes et de sursauts aussi forts.

La disparition de Jacques Chirac est l’occasion d’y réfléchir…et d’agir….

Catherine Lalumière