D’après un communiqué de presse de la Commission européenne le 01 septembre 2022.

Après 195 jours de guerre, les soins de santé d’urgence en Ukraine sont de plus en plus limités. C’est dans ce contexte que le Centre de soin Medevac, financé au moyen du mécanisme de protection civile de l’UE, ouvre ses portes. Le centre offre un endroit sûr aux patients ukrainiens avant qu’ils ne soient transférés vers d’autres hôpitaux de pays européens. Cette initiative représente un bel exemple de solidarité de l’UE selon Janez Lenarčič, commissaire européen à l’Aide humanitaire et à la Réaction aux crises.

Aujourd’hui, le commissaire chargé de la gestion des crises, Janez Lenarčič, se trouve en Pologne pour ouvrir officiellement, avec les ministres de la santé de Pologne et d’Ukraine, le nouveau centre Medevac de l’UE chargé de l’évacuation sanitaire de patients ukrainiens. Le centre est situé à un endroit stratégique, près de la ville polonaise de Rzeszów, qui abrite un des aéroports les plus proches de l’Ukraine.

Le nouveau centre Medevac de l’UE, financé au moyen du mécanisme de protection civile de l’UE, fait partie d’un programme d’évacuation sanitaire plus large lancé par l’Union européenne en mars 2022. Le centre offrira un espace sûr aux patients arrivant d’Ukraine avant qu’ils ne soient transférés vers des hôpitaux situés dans d’autres pays européens pour recevoir un traitement. Au centre, les patients bénéficieront 24h/24 de soins infirmiers, d’un dépistage des maladies, de vaccinations et de soutien en matière de santé mentale. Le centre est également conçu pour faciliter le travail du personnel médical, qui devra s’occuper de patients vulnérables en provenance d’Ukraine. Le programme d’évacuation sanitaire comprend deux vols Medevac par semaine opérés par la Norvège, transportant les patients de Rzeszów vers des pays assurant la poursuite du traitement.

Le commissaire Lenarčič a fait la déclaration suivante: «Le nombre de blessés en Ukraine augmente chaque jour, et les hôpitaux déjà peu approvisionnés peinent à répondre aux besoins. Dans le même temps, la destruction d’installations de soins de santé prive les patients souffrant de maladies chroniques du traitement dont ils ont besoin pour survivre. Nous ne pouvons pas abandonner ces personnes. C’est pourquoi l’UE renforce ses opérations d’évacuation sanitaire de patients ukrainiens grâce à un nouveau centre situé près de Rzeszow, en Pologne. Le centre Medevac jouera un rôle essentiel dans le transfert rapide de patients vers les hôpitaux de toute l’Europe. Je tiens à remercier tous les pays qui ont proposé d’accueillir des patients ukrainiens et qui contribuent ainsi à sauver des vies. C’est un bel exemple de solidarité de l’UE.»

La guerre en cours limite fortement les soins de santé d’urgence en Ukraine, tandis que l’afflux de réfugiés a mis à rude épreuve les hôpitaux des pays voisins. Afin d’alléger la pression pesant sur les systèmes de santé en Ukraine, en Pologne, en Moldavie et en Slovaquie, l’UE a commencé à coordonner les transferts de patients vers des hôpitaux de toute l’Europe par l’intermédiaire de son mécanisme de protection civile. Depuis le 11 mars, 1 143 patients ukrainiens nécessitant une évacuation sanitaire ont été transférés vers 18 pays européens: l’Allemagne, la France, l’Irlande, l’Italie, le Danemark, la Suède, la Roumanie, le Luxembourg, la Belgique, l’Espagne, le Portugal, les Pays-Bas, l’Autriche, la Norvège, la Lituanie, la Finlande, la Pologne et la République tchèque. Le centre Medevac bénéficiera également de contributions de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Organisation internationale pour les migrations.

Contexte

Depuis l’invasion russe, la Commission européenne a mis en place une procédure opérationnelle standard pour l’évacuation sanitaire des personnes déplacées d’Ukraine nécessitant des soins médicaux. Ces opérations d’évacuation sont coordonnées par l’intermédiaire du mécanisme de protection civile de l’UE et s’appuient sur le nouvel avion d’évacuation sanitaire rescEU, financé par l’UE et hébergé par la Norvège. Pour un transfert sécurisé des données des patients, les dossiers médicaux des patients sont partagés au moyen du système d’alerte précoce et de réaction.

Grâce à son mécanisme de protection civile, l’UE coordonne des livraisons importantes de médicaments et d’équipements médicaux en Ukraine. Entre mars et août 2022, l’UE a également fourni une aide provenant de ses réserves médicales rescEU et organisé des mobilisations de la réserve du secteur privé au titre de rescEU. Ont ainsi été fournis des médicaments, des équipements médicaux, des équipements de protection individuelle et des désinfectants pour les mains, ainsi que des contremesures, équipements et fournitures médicaux CBRN (chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires).

07/09/2022