Dans le cadre du projet de loi relatif à la communication audiovisuelle et à la souveraineté culturelle à l’ère numérique, le Mouvement Européen – France, en collaboration avec les Jeunes Européens – France, la Fédération Française des Maisons de l’Europe et Européens sans Frontières, publie une enquête d’opinion réalisée en partenariat avec l’institut Viavoice pour mesurer le niveau d’information des Français sur l’Union européenne.
73% des Français se déclarent mal informés sur les questions européennes selon une enquête Eurobaromètre de 2018. Ce qui place la France au dernier rang de l’ensemble des Etats-membres, derrière la Grèce ou la Hongrie par exemple 1. En cause, une très faible visibilité de l’actualité communautaire à la télévision et à la radio. L’Union européenne occupe 3% des journaux présentés sur les principales chaînes françaises 2. Notre enquête détaille l’impact de cette faible couverture de l’actualité communautaire sur le niveau d’information des Français vis-à-vis de la politique communautaire.

Une couverture médiatique jugée insuffisante

Parmi les résultats du sondage, on peut citer en premier lieu les éléments suivants :

  •  55% des Français se déclarent mal informés sur l’actualité de l’Union européenne
  • 72% des Français souhaiteraient être davantage informés sur l’actualité de l’UE
  • 48% des Français avancent que le manque de couverture est la cause de ce manque d’information sur l’Union européenne

 

Un traitement de l’actualité européenne franco-centré

Sondés sur la notoriété des décideurs européens :

  • 67% des Français déclarent ne pas connaître, même de nom, Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission européenne
  • Près de 8 Français sur 10 déclarent ne pas connaître deux des principaux Commissaires européens, les vices-présidents Frans Timmermans (79% déclarent « Non je ne connais pas cette personne ») et Margrethe Vestager (77%)

Les Français Michel Barnier et Thierry Breton sont les décideurs européens les plus connus des répondants :

  •  56% des sondés déclarent connaître, au moins de nom, Michel Barnier
  • 48% ont répondu de même pour Thierry Breton, mais seul un Français sur 10 (12%) est capable de citer sa fonction

Des attentes incontestables pour une meilleure valorisation de l’actualité européenne

Les Français se déclarent favorables à des mesures permettant une meilleure couverture de l’actualité européenne :

  • 64% seraient favorables à la mise en place d’objectifs de couverture de l’actualité de l’Union européenne aux chaînes de télévision et de radios publiques
  • 64% seraient favorable à ce qu’une partie des questions au gouvernement soit consacrée aux questions européennes.
  • 72% des Français seraient favorables à la diffusion d’Euronews sur la TNT.

Au final, si les Français se sentent mal informés concernant l’actualité européenne, ils sont majoritairement en faveur d’une valorisation des actions et des politiques européennes. De plus, force est de constater que les Français en attendent autant de la part des journalistes que des pouvoirs publics.

Au vu de ces éléments, le Mouvement Européen – France et ses partenaires voient leur mobilisation renforcée dans le cadre du projet de loi audiovisuel pour améliorer la couverture des affaires européennes sur les principales chaînes de télévision et de radios françaises.

1 Eurobaromètre 2018
2 “L’Union européenne, grande absente des JT“, Fondation Jean Jaurès et Institut national de l’audiovisuel, mars 2019

Retrouvez le powerpoint du sondage : Sondage L’information des Français (1)

L’article exclusif dans le journal La Croix