A la faveur de la journée de l’Europe du 9 mai, 11 ministres européens de l’environnement ont réaffirmé que le Green Deal était central dans la stratégie de sortie de crise de l’Union, et qu’il ne fallait d’aucune manière opposer relance économique et transition vers une Europe décarbonée à l’horizon 2050.

Mais, au-delà de cet engagement, autour de quels chantiers concrets matérialiser, rapidement, ce Pacte vert ? Quelles priorités soutenir, capables à la fois de participer au nécessaire rebond économique de notre continent et aux mutations environnementales et énergétiques nécessaires ? Et quels financements envisager à cet effet ?

Avec la participation de Myriam MAESTRONI, présidente d’Economie d’Energie (EDE) et de la Fondation E5T, de Patrice GEOFFRON, professeur de Sciences Économiques à l’Université Paris Dauphine, directeur du Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières, et auteur du rapport paru le 7 mai “Co-bénéfices environnementaux et sanitaires de l’action publique : it’s (also) the economy, stupid !“, et de Michel DERDEVET, vice-président, Maison de l’Europe de Paris, ancien directeur ENEDIS et auteur du rapport Synopia paru ce mois “Les réseaux d’électricité, vecteurs du nouveau modèle européen décarboné”.

Le débat sera modéré par Adina REVOL, conseillère économique, Représentation en France de la Commission européenne.

La conférence aura lieu en ligne. Suite à votre inscription, un lien d’accès à la conférence vous sera communiqué ultérieurement.

 

28/05/2020