Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > Europe Direct > Actualités Européennes > Europe de la Défense : 23 pays renforcent leur coopération< Page Précédente

Europe de la Défense : 23 pays renforcent leur coopération

La Maison de l'Europe | Europe de la Défense : 23 pays renforcent leur coopération

Ce lundi 13 novembre, vingt-trois Etats-membres de l’UE, dont la France, ont conclu un pacte de coopération en matière de Défense.

 

Réunis en conseil, les ministres des Affaires Etrangères européens se sont finalement engagés pour la mise en place d’une coopération militaire approfondie avec, comme le rapporte Le Monde, des projets communs pour le développement d’armements et les opérations extérieures.

 

« Nous vivons un moment historique pour la défense européenne », a déclaré Federica Mogherini, diplomate en chef de l’UE, à l’issue de la signature par les ministres de 23 Etats membres de l’UE d’un document où sont listés 20 engagements jetant les bases de leur « coopération structurée permanente » dite aussi PESCO ou CSP. (Le Monde).

 

Le Royaume-Uni, qui a toujours été farouchement opposé à une Europe de la Défense et qui quittera l’UE en mars 2019, et le Danemark se sont tout deux exclus de cette coopération structurée permanente (Le Point). L’Irlande, l’île de Malte et le Portugal ont également décidé de rester hors du pacte a rappelé France 24, soulignant que l’Autriche, traditionnellement neutre avait accepté de s’y joindre à la dernière minute.

 

Cet accord marque une véritable avancée pour l’Europe de la Défense, sujet sur lequel les européens ont toujours peiné à s’entendre. Mais le contexte international et l’horizon du Brexit ont poussé les européens à relancer l’idée d’une politique européenne de la Défense. Le texte signé ce lundi a donc pour objectif de renforcer la coopération entre les membres dans le développement de matériel militaire ou encore dans l'organisation d'un hôpital de campagne européen. A terme cela pourrait également aboutir à la création d'une plateforme opérationnelle pour des unités de combat européenne (AFP). 

 

Toujours selon Federica Mogherini plus de 50 projets ont déjà été déposés. Cette dernière espère que la CSP permettra des "économies d'échelle" pour l'industrie européenne de la défense aujourd'hui trop "fragmentée" par rapport à la concurrence américaine. (Le Point)

 

Enfin toujours selon l'AFP L'UE veut aussi se doter prochainement d'un fonds pour stimuler l'industrie européenne de la défense, qui sera à terme doté de 5,5 milliards d'euros par an. Elle a aussi créé au printemps son premier QG militaire, qui pilote trois opérations non combattantes en Afrique.

 

Crédits photo : POOL/AFP / EMMANUEL DUNAND

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz