Lettre d'information

Pour vous inscrire à la lettre d'information

Saisissez votre adresse email :

Recopier le code de sécurité (ci-dessus) :

OK
Adhérez et soutenez la Maison de l'Europe Votre avis nous intéresse
Accueil > L'Association > Éditos et actualités de la Présidente > Edito – 9 mai 2017< Page Précédente

Edito – 9 mai 2017

La Maison de l'Europe | Edito – 9 mai 2017

Quel soulagement !

 

Confrontée à l’élection présidentielle française, l’Europe retenait son souffle, craignant une poussée populiste, nationaliste et un triomphe du repli sur soi.

 

In fine, c’est le contraire. Et dans la soirée du 7 mai, devant la Pyramide du Louvre, c’est l’Hymne européen que l’on a entendu. Le Président nouvellement élu affichait devant le monde entier son engagement européen. « Pourvu que ça dure » comme le disait Laetitia, la mère d’un certain Napoléon Bonaparte.

 

Pour l’heure, une étape importante de l’histoire européenne s’est déroulée sous nos yeux. Les électeurs ont clairement voté pour un candidat favorable à l’Europe. Ce peut être l’occasion d’une véritable relance européenne, d’un regain de vitalité du couple franco-allemand, et plus largement une renaissance du sentiment de solidarité entre tous les européens.

 

Mais tous les problèmes sont loin d’être résolus. En particulier les prochaines élections parlementaires peuvent infléchir considérablement les choix de la France dans des sens différents selon la majorité qui sortira des urnes.

 

Certes, le 7 mai, les véritables antieuropéens sont apparus nettement minoritaires. Et c’est tant mieux. Mais la contestation des orientations politiques de l’Union européenne pendant ces dernières années est également apparue sous-jacente. L’importance des votes blancs ou nuls en est la manifestation. La nécessité de réforme n’est pas contestable, qu’il s’agisse de réformes en France ou pour toute l’Europe.

 

Mais quelles réformes ? Quelles sont les priorités ? Comment négocier ces réformes avec nos partenaires allemands ou autres ? Comment trouver des compromis acceptables par les uns et les autres ?

 

La France et l’Europe traversent une période de grands bouleversements. Nos repères sont en train de sauter les uns après les autres. C’est un fait.

 

Les Français ont choisi un jeune capitaine apparemment plein de talent et de courage. Mais il a devant lui une tâche gigantesque. Une marche essentielle a été franchie le 7 mai. Il reste à gravir tout le reste de l’escalier…

Catherine Lalumière

La Maison de l'Europe - 29 avenue de villiers, 75017 Paris
Tél. : 33(0)1 44 61 85 85 - Fax : 33(0)1 44 61 85 95
Powered by Walabiz